• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 23 août 2017

    L'illusion de l'ombre

    Encore une fois tu t'es laissé bercer par des illusions. Tu es si naïf... Pourtant tu avais vu le vent tourner, les choses se dessiner progressivement autrement que de la manière dont tu les avais envisagées au premier abord. Comme des aspérités sur une feuille de papier glacé, tu as senti le discours de l'autre progressivement s'étioler, la trame de départ se défaire, le dessin se transfigurer. Changer.

    Tu n'as cependant pas voulu rebrousser chemin, ce qui t'a valu encore une fois - putain que tu es con - mille et une questions inutiles car tout était devant toi que tu n'as pas voulu voir. 

    Les faits étaient pourtant sous tes yeux, hurlant leur vérité de toute la force dont ils étaient capables. Encore une fois tu t'es laissé bercer par l'illusion de l'ombre. Et elle t'a mordu. Fort. 

    Maintenant tu as mal, blessé dans ton orgueil, ton aveuglement, ta folie, ta détresse. Tu te sens terriblement seul. Tes bras étouffent de cet océan de tendresse tendu vers le vide et auquel rien ni personne ne répond. Le néant crépusculaire que tu laisses autour de toi.

    A t'être trop caché dans l'ombre par peur d'avoir mal, tu as oublié qui elle était vraiment. Il est peut-être temps de te montrer et de sortir de certains méandres dans lesquels tu aimes à te volatiliser pour y devenir impalpable.

    Réveille-toi...

    7 commentaires:

    1. Désolé de lire cela. Cela semble si douloureux. Mais tout de même, on sent les traces d'une prise de conscience. Sur laquelle peut être bâtir l'espérance d'un meilleur à venir. Je te le souhaite de tout cœur. Eyck.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. C'est la prise de conscience qui est douloureuse...

        Supprimer
    2. Comme me le disait mon amie avec qui j'étais la semaine dernière, il n'y a pas d'échecs dans la vie, mais des expériences que l'on tente et qui ne fonctionnent pas le moment présent. Mais de ces expériences tu apprends et construit quelque chose, et c'est ça qu'il faut faire sortir de l'ombre.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Sauf que malgré les années, j'ai l'impression de retomber presque toujours dans les mêmes travers.

        Supprimer
    3. Pauvre chipoutou !! Désolé pour toi... Mais c'est comme les autres fois, ça passera. Je trouve bien que tu restes assez égal à toi même (au moins en termes de sentiments et de leurs expressions), les relations ne sont pas des processus perfectibles, à quelques exceptions près. Comme tu es un chipoutou, j'attends un super retour karmique pour toi bientôt. :DDD

      RépondreSupprimer
    4. Un ombre c'est passager, et après, on revoit les rayons du Soleil, j'espère qu'ils reviendront vite :)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !